LIEUX DE VIE

Tiers-lieux culturels : comment aménager une médiathèque aujourd’hui ?

Dans un village, une commune ou le quartier d’une grande ville, dans un tiers-lieu de type coworking, dans un collège ou un lycée... la médiathèque est l’espace culturel où chacun peut trouver de quoi se documenter, s’informer ou s’ouvrir l’esprit. Autrefois simple lieu de lecture, de travail silencieux et de recherche, cet espace devient de plus en plus souvent un lieu de vie. Un lieu de vie culturel bien sûr, mais aussi un lieu de rencontre et d’échange, où l’on doit non seulement respecter la concentration de ceux qui viennent y travailler, mais aussi pouvoir y discuter et participer à des événements, ateliers ou conférences. Cette multiplication des usages implique de repenser la médiathèque en plusieurs zones répondant aux besoins de ses différents visiteurs.

mobilier de médiathèquemobilier de médiathèque

La médiathèque des établissements éducatifs : le CDI a bien changé

On l’appelle encore parfois CDI (centre de documentation et d’information), mais l’espace documentaire du collège et du lycée est en pleine évolution. D’une part, il s’est ouvert aux médias modernes (CD, DVD, internet pour les ressources en ligne), gagnant ainsi la dénomination de médiathèque au sein de l’établissement scolaire. D’autre part, s’il est toujours un lieu de travail individuel, c’est aussi un lieu de travail collaboratif pour les élèves qui y préparent leurs devoirs, leurs présentations orales et autres exposés réalisés en commun. Par conséquent, alors que cet espace se caractérisait autrefois par un silence sévèrement imposé, il favorise désormais les échanges et les discussions (à condition de maintenir un certain calme, évidemment). De nombreux établissements scolaires ont entamé une réflexion pour aménager et choisir du mobilier de CDI permettant de concilier ainsi sérénité et activité. Cela passe par l’installation de plusieurs zones au sein de cet espace. La zone d’accueil de la bibliothèque bien sûr, où les élèves pourront être orientés vers les secteurs, documents et ressources qu’ils sont venus chercher. Des banques d’accueil de bibliothèque faciliteront les contacts et les échanges. On choisira de préférence des banques d’accueil design et moderne, pour plaire à un public plutôt jeune.

A l’école, au collège et au lycée, une médiathèque design et attractive

Cet aspect design concerne l’ensemble des zones du CDI : pour tous les espaces, on choisira par exemple plutôt des rayonnages, des présentoirs et du mobilier de bibliothèque jeunesse colorés. Les assises aussi proposeront des formes modernes et des couleurs vives.

rayonnage de bibliothèquerayonnage de bibliothèque

Pour l’espace lecture, on choisit des assises basses invitant à la détente : poufs, coussins géants, fauteuils bas confortables, aux couleurs gaies et dynamiques. On les place au centre d’une zone délimitée par le mobilier de présentation des livres : des étagères basses et des bacs à livres pour les plus petits ; des rayonnages, meubles à étagères et tours à livres pour les plus grands. On peut aussi y installer des tapis où les ados pourront s’allonger avec une BD ou un roman.

Pour les plus jeunes, des poufs assemblées de manière à former une banquette incurvée, ou une longue serpentine, apporteront à l’espace un petit côté ludique qui le rendra d’autant plus accueillant.

On peut au contraire rassembler les poufs en un ilot central, pour un aspect cosy et convivial. Ce type d’installation conviendra d’ailleurs aussi à l’aménagement d’un coin lecture en classe, qu’elle soit flexible ou traditionnelle.

gamme d'assise mousse pour médiathèquegamme d'assise mousse pour médiathèque

Aménager les espace de travail dans la médiathèque du collège ou du lycée

Pour les plus grands, l’espace de travail au sein du CDI proposera des postes informatiques individuels, où chacun pourra effectuer ses recherches tranquillement.

Dans une autre zone de travail, on installera des tables de bibliothèques en ilots pour le travail collaboratif ou en mode projet : on peut aussi y mettre à disposition des tableaux blancs où les jeunes usagers pourront inscrire leurs idées au fur et à mesure de l’avancée de leurs réflexions. De par les échanges entre les élèves ou étudiant, cet espace peut être plus bruyant que le reste de la médiathèque. Certains établissements ont choisi de l’isoler de manière relative, dans une salle à part, ou de le séparer du reste des lieux par des cloisons ou claustras amovibles, qui délimiteront cette zone de travail et lui apporteront un certain niveau d’isolation sonore. En choisissant des cloisons de toutes les couleurs, on ajoute encore une petite touche déco supplémentaire ! Elle permet de favoriser le plaisir de travailler et d’étudier, une dimension dont on reconnait désormais l’importance.

grande bibliothèquegrande bibliothèque

Médiathèques de la commune ou du quartier : les nouveaux tiers lieux culturels

Lieu de vie essentiel d’un village ou du quartier d’une ville, la médiathèque communale est un espace accueillant des publics très variés : retraités venus consulter les journaux auxquels la médiathèque est abonnée, collégiens venus lire une BD, emprunter un CD ou un livre de lecture pour l’école, mais aussi mamans ou nounous de jeunes enfants, venus profiter de livres pour bébés, écouter l’histoire d’un conteur ou participer à un atelier de bricolage ou de dessin.

La présence de tous ces publics fait de la médiathèque un lieu de mixité sociale, de rencontre et d’échange, un tiers lieu culturel où l’on participe à une activité thématique, pas seulement culturelle : ateliers de cinéma ou d’écriture, mais aussi activités intergénérationnelles dédiées au jardinage ou à la cuisine, ou encore formation des aînés au numérique.

Face à cette évolution des usages, les lieux se transforment eux aussi, et se fractionnent en de multiples zones d’activité.

Dans le coin lecture de la bibliothèque, on installe, à proximité des meubles présentoirs de livres ou revues, différentes assises relax et confortables, adaptées aux différents publics, notamment enfants, ados, adultes et séniors. Les très jeunes enfants pourront s’installer par terre sur des tapis ou des galettes, après avoir exploré les merveilles contenues dans les bacs à livres ou dans les petits meubles de bibliothèque à étagères.

Les enfant un peu plus âgés et autonomes préfèreront les banquettes et les poufs légers que l’on peut déplacer facilement. Ils s’y installeront avec un beau livre d’images, découvert dans l’une des tours de rangements pour livres ou les rayonnages de bibliothèque réservées à leur tranche d’âge.

mobilier de médiathèque publiquemobilier de médiathèque publique

Les ados affectionnent tout particulièrement les poufs géants pour savourer leur BD ou découvrir les aventures de leur héros de roman préféré.

Quant aux séniors, des canapés et chauffeuses stables et confortables leur permettront de lire journaux et magazines, ou de feuilleter les derniers livres reçus par la médiathèque.

L’important est aussi de permettre à tous ces publics de s’orienter correctement à travers les rayonnages de bibliothèque. Le rangement des ouvrages dans une médiathèque répond à des critères précis, auxquels on peut former les plus jeunes. Mais on doit aussi permettre aux usagers de se diriger vers les bons espaces et rayonnages correspondant à leur tranche d’âge et aux différents genres littéraires. On pense donc à adopter une signalétique et un affichage clairs.

mobilier de tiers-lieumobilier de tiers-lieu

Penser l’ameublement de la bibliothèque publique pour faciliter l’accès au numérique

Des tablettes peuvent être mises à disposition sur des tables basses. Les usagers qui le souhaitent peuvent utiliser les ordinateurs installés sur des tables hautes devant lesquelles on peut travailler debout, ou assis sur des tabourets studios. D’autres ordinateurs peuvent être installés sur des tables individuelles de hauteur classique, ou des tables en ilot pour un travail plus convivial, avec de confortables chaises de bureau.

Par ailleurs, le numérique impacte les usages eux-mêmes au sein de la médiathèque, comme les processus d’emprunt et de restitution des ouvrages, par exemple. Ces processus ont été automatisés et digitalisés dans certains établissements, afin de faciliter le travail des équipes et d’offrir une expérience sans stress aux usagers : en effet, à certains horaires, on peut observer une forte affluence dans la médiathèque. Les ados s’y retrouvent à la sortie du collège, les mamans y emmènent leur jeune enfant après l’école... Quant aux personnes retraitées, parfois isolées, elles viennent profiter de cette atmosphère d’échange à la fois dynamique et calme. En cas d’affluence, quand tout le monde vient rendre ses livres en même temps, l’installation de bornes automatiques d’emprunt et de restitutions dans l’ensemble des espaces de la médiathèque garantit une certaine fluidité, et l’absence de longues files d’attente. Le visiteur doit juste scanner sa carte d’adhérent suivie des différents documents qu’il vient emprunter ou rendre. Il posera les ouvrages rendus sur des étagères dédiées, où le personnel les trouvera facilement pour les ranger à leur place.

Ce type de dispositif soulage les équipes de la médiathèque, qui seront davantage disponibles pour recevoir et informer le public. Dans cette optique, on installe des banques d’accueil de bibliothèque adaptées à tous les usagers : on pense notamment aux banques d’accueil PMR, avec un module bas qui facilite la prise de contact et les échanges.

Un espace lecture dans un coworking, un bureau ou un café

Des tablettes Une médiathèque peut aussi être implantée dans d’autres espaces et tiers lieux, comme les coworkings, fablabs, espaces de bureaux ou certains lieux de restauration : dans un café ou un salon de thé, un coin lecture peut être proposé pour inviter à la détente. On aménage ces espaces avec des assises relax et du mobilier de bibliothèque design ou classique, selon l’identité du lieu et les publics habitués à le fréquenter. S’il s’agit d’une start-up, employant majoritairement de jeunes actifs, on propose des poufs géants et colorés, pour une touche « design ». Dans un salon de thé traditionnel, on peut installer des canapés, des fauteuils et chauffeuses confortables autour de tables basses.

pouf colorés pour bibliothèque scolairepouf colorés pour bibliothèque scolaire

On choisit de jolis meubles de bibliothèque pour y mettre à disposition les différents ouvrages. Selon l’atmosphère que l’on veut mettre en place, on peut choisir des boites à livres (également appelée « boites à lire », elles sont fréquemment trouvées dans les espaces extérieurs mais peuvent aussi être utilisées à l’intérieur), mais aussi des rayonnages colorés ou traditionnels. Pour assurer un moment de calme et de tranquillité, on peut aussi délimiter de petits espaces avec des cloisons amovibles ou simplement par des meubles à étagères sur roulettes.

Haut