LIEUX DE VIE

Quels aménagements pour la salle de soin d’un EHPAD ?

L’EHPAD, ou Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, est avant tout un lieu de vie. Cependant, il s’agit d’un espace médicalisé : les résidents peuvent y recevoir des soins quotidiens d’hygiène et de confort, mais aussi des soins de santé plus spécifiques, ciblant différentes pathologies. Quel est le matériel nécessaire pour une salle de soin en Ehpad ? Comment bien équiper l’infirmerie de l’établissement pour personnes âgées, et faciliter l’activité des professionnels soignants venus y réaliser des gestes de médicaux ? Voici quelques conseils.

aménagement de la salle de soin en ehpadaménagement de la salle de soin en ehpad

Les résidents d’un EHPAD sont des personnes fragiles : du fait de leur âge, elles ont du mal à réaliser les gestes du quotidien et sont souvent limitées dans leurs mouvements. Elles demandent des soins d’hygiène quotidiens comme l’aide à la toilette par exemple.

Souvent, les résidents développent des pathologies liées au vieillissement comme le rhumatisme, le diabète, ou des escarres en cas d’immobilité prolongée dans leur lit. Ils peuvent souffrir de déshydratation. Toutes ces pathologies impliquent des soins et examens spécifiques réalisés par un médecin ou une infirmière : examen général, prise de sang, pose de perfusions, pansements à changer fréquemment... Ces gestes doivent se dérouler dans un espace dédié, à savoir une salle de soin, équipée pour permettre au personnel soignant de travailler dans les meilleures conditions d’hygiène et d’ergonomie.

Qu’est-ce qu’une salle de soin dans un EHPAD ?

Une salle de soin est le local où se déroulent les soins qui ne peuvent pas être dispensés en chambre, pour différentes raisons, notamment liées à l’hygiène : risque de contamination du patient dans un environnement pas assez propre, ou risque d’épanchement de liquides physiologiques comme du sang par exemple. Il peut aussi s’agir de raisons matérielles : le soignant a besoin d’avoir sous la main du matériel et un équipement de salle de soin technique qui doit rester dans la salle de soin.

Le matériel de la salle de soin est principalement médical mais cet espace peut aussi comporter un ordinateur, où sont stockées les informations liées au résident, qui devient alors patient. On veille à choisir un poste de travail ergonomique pour que le soignant puisse conserver une bonne posture lors de ces tâches administratives.

Un espace de travail pour le soignant en Ehpad 

La salle de soin est un espace de travail pour le médecin coordonnateur de l’Ehpad, l’infirmière, ou encore le médecin traitant, le temps d’une visite au sein de l’établissement. Il répond à plusieurs critères.

 

·       En termes de superficie, on veille à choisir un lieu suffisamment spacieux pour bien prendre en charge le patient : par exemple, il faut pouvoir y placer une table d’examen, mais aussi un bureau et un fauteuil confortable pour permettre au personnel de travailler sur ordinateur.

·       Si possible, on pense à installer un point d’eau.

·       Des placards de rangements permettent de stocker le matériel médical (seringues, compresses...) et les médicaments.

·       Des poubelles facilitent la collecte des déchets, à risque d’une part, ordinaire d’autre part.

·       L’important est aussi de bien séparer les différentes activités qui s’y déroulent, pour éviter au maximum les risques de contamination quand on passe d’une activité à l’autre.

Du mobilier médical dans la salle de soin de l’EHPAD 

Bien installer le patient pour un examen

On équipe la salle de soin de l’EHPAD avec un divan d’examen muni d’un marchepied, sans oublier un tabouret à roulette pour le professionnel qui effectue les gestes médicaux. Le divan d’examen est de préférence muni d’une têtière réglable, avec crémaillère automatique. La têtière est rembourrée de mousse haute densité. La surface du divan est recouverte de tissu plastifié lavable et ignifugé.

Le chariot de soin, pour disposer immédiatement du matériel médical nécessaire

Placé à proximité du soignant pendant un examen ou un geste de soin, le guéridon de soin met à sa portée les différents instruments dont il peut avoir besoin.

Un plan de travail mobile pour la salle de soin

Un plan de travail mobile à tiroirs permet de procéder à la préparation de médicaments ou de gestes médicaux. On peut aussi y placer le matériel dont le médecin aura besoin pour son examen ou une éventuelle intervention, comme une prise de sang par exemple.

Du matériel et des produits pour la protection du soignant et du patient

Des produits et du matériel de désinfection pour le personnel soignant

Des produits et du matériel de désinfection pour le personnel soignant

-

Désinfection des mains dans la salle de soin : savon et gel hydroalcoolique

Avant tout geste de soin, les mains doivent être désinfectées. On veille à ce que la salle de soin soit munie de distributeurs de gel hydroalcoolique muraux pour économiser l’espace au sol. On choisira de préférence des distributeurs de gel automatiques fonctionnant grâce à un détecteur de mouvement.

On peut aussi utiliser tout simplement de l’eau et du savon, redoutablement efficaces contre les bactéries et les virus ! On veille alors à équiper la salle de soin d’un lavabo et d’un distributeur automatique de savon.

Le séchage des mains étant particulièrement important, on n’oublie pas le distributeur d’essuie-mains, ainsi qu’une poubelle pour collecter les serviettes en papiers utilisées.

Des gants et des masques pour protéger le soignant et le patient

On peut dire aujourd’hui que le masque n’a plus de secret pour personne : tout le monde ou presque sait utiliser un masque chirurgical. En tout cas, le médecin en a toujours besoin, épidémie de covid19 ou pas. Les résidents d’un EHPAD sont des patients particulièrement fragiles étant donné leur âge. Autour d’eux, le port du masque est obligatoire, surtout en salle de soin, quand la proximité est importante. Par ailleurs, le masque protège aussi évidemment le soignant qui le porte.

Le mobilier d’une salle de soins infirmiers : meubles de rangements et armoires médicales

On stocke différents types de produits et d’équipement dans une salle de soin en EHPAD : du matériel médical stérile, des compresses, du linge, ou encore des médicaments et produits médicaux comme des solutions antiseptiques pour désinfecter une plaie.

Pour que tout soit bien rangé et facile d’accès, on choisit un mobilier d’infirmerie de qualité.

-

Armoires médicales pour les fournitures propres et stériles et certains médicaments

Ces armoires sont de préférence montées sur pieds, et présentent une fermeture hermétique pour mettre le matériel à l’abri de la lumière et de la poussière. On peut aussi choisir des armoires murales, pour éviter l’encombrement au sol. Les armoires médicales peuvent être classiques ou modulaires. Les armoires médicales classiques permettent de ranger et trouver facilement compresses, cotons, masques etc. Les armoires médicales modulaires présentent une compartimentation modulable qui convient bien au rangement et à l’organisation des stocks de médicaments.

Des armoires de rangement pour la salle de soin

Toujours en matière de mobilier d’infirmerie, il existe de nombreux modèles d’armoires, dans lesquelles ranger les blouses de soignant par exemple, des alèzes ou des serviettes, ou le linge propre qui peut être utilisé lors des soins. Armoire à une porte en tube de métal, armoire à étagères, armoire à deux portes avec plaques de protection, ou encore armoire à porte coulissante...  Le modèle choisi dépend surtout de la place dont on dispose. Ces armoires sont disponibles dans différents matériaux.

Des vestiaires pour les effets personnels des équipes

Pour la tranquillité d’esprit du personnel soignant, on propose aux professionnels de santé de ranger leurs affaires dans un meuble vestiaire avec fermeture à clef.

Quel mobilier pour accompagner le circuit du linge en EHPAD ?

Assurer la gestion du circuit du linge dans un établissement médicalisé, c’est notamment veiller à bien séparer le linge propre du linge sale, en garantissant le respect de la « marche en avant » : on va toujours de la zone propre vers la zone sale, le linge ne doit jamais revenir en arrière. Le personnel soignant en EHPAD doit pouvoir s’appuyer sur des équipements de qualité pour l’aider dans cette gestion du linge, de la salle de soin vers la blanchisserie.

-

Des rayonnages pour le linge propre

La bonne gestion du linge commence par un entreposage clair et accessible du linge propre.

Dans la salle de soin, il peut s’agir de serviettes, ou de draps pour protéger du froid un patient sur la table d’examen. Dans tous les cas, les étagères et rayonnages dédiés au linge propre sont souvent en acier. Certains sont montés sur pieds ou sur roulettes, sous forme de système modulaire qui s’adapte à différents espaces et peuvent se placer dans un angle, par exemple.

Des sacs à linge pour le linge sale

Une fois utilisé, on collecte le linge sale dans des sacs à linge, qui partiront directement dans la zone sale pour être lavé selon une procédure spécifique. On trouve des sacs à fond droit, mais aussi des filets de lavage. Certains sacs à linge peuvent se fixer sur des chariots à linge.

Le chariot à linge 

Dans le respect des règles d’hygiène inhérentes au circuit du linge, on peut utiliser des chariots dédiés pour transporter vers la blanchisserie le linge sale collecté en salle de soin. À noter que certains chariots à linge adoptent le même système que les chariots de collecte de déchets, avec des couvercles de couleurs indiquant par exemple le type de linge concerné, ou le mode de lavage à adopter.

Une fois le linge propre, il est également récupéré dans des chariots exclusivement dédiés à cet effet, avant de rejoindre les rayonnages qui lui sont réservés.

Du mobilier pour accompagner le circuit du médicament

Assurer le stockage mais aussi la bonne distribution du médicament dans l’EHPAD, c’est primordial. Des meubles de rangement spécifiques, avec un système de pilulier peuvent aider le personnel dans cette tâche difficile.

-

Des chariots de distribution de médicaments

Par exemple, des chariots permettent de préparer chaque semaine le bon nombre de comprimés pour chaque résident. Ces chariots sur roulettes en aluminium et en acier sont très légers et maniables. Ils peuvent être sécurisés par des serrures à code.

Du matériel d’aide à la préparation des médicaments

Dans le cadre de l’aménagement d’une infirmerie en Ehpad et de l’équipement de la salle de soin, on peut aussi installer du matériel d’aide à la préparation des médicaments, comme des plateaux de piluliers, ou des écrase-comprimés pour réduire en poudre les médicaments trop difficiles à avaler pour certaines personnes âgées.

Collecte des déchets en salle de soin : choisir les bonnes poubelles

La salle de soin est un lieu de production de déchets. Certains sont ordinaires : emballages plastiques de seringues, ampoules, petites bouteilles en verre (ayant contenu des préparations à administrer par voie orale ou par injection) ou encore serviettes en papier utilisées pour le séchage des mains. D’autres sont les déchets purement médicaux.

Penser au tri des déchets ordinaires en salle de soin

On jettera les déchets ordinaires dans une poubelle de préférence adaptée au tri des déchets, pour recycler ce qui peut l’être, plastique, verre ou papier. Le mieux est de toujours privilégier des poubelles à pédale, pour éviter tout contact avec les mains.

On munit bien sûr ces poubelles de sacs solides qui éviteront tout risque de déchirure.

Collecte et gestion des DASRI

Parmi les déchets collectés en salle de soin, il y a aussi les déchets médicaux, dont certains sont considérés comme « à risque » : ce sont les DASRI (Déchets d’activité de soin à risque infectieux). Il peut s’agir de pansements et compresses souillés. Ces déchets doivent être collectés dans des conteneurs spécifiques, qui protègeront notamment les équipes de nettoyage contre tout risque fuite.

Les DASRI englobent aussi les aiguilles de seringues et les bistouris usagés. Pour les jeter, on choisit des conteneurs pour DASRI, qui évitent au soignant de se piquer quand il y a fait tomber la seringue, et qui protègent ensuite le personnel de nettoyage de tout risque de piqûre.

Nettoyer et désinfecter la salle de soin : des produits et du matériel de nettoyage adaptés

La salle de soin doit être nettoyée de préférence entre chaque patient, pour éviter tout risque de contamination. 

La salle de soin doit être nettoyée de préférence entre chaque patient, pour éviter tout risque de contamination.  

Les lingettes sont très pratiques pour nettoyer les surfaces de travail, y compris la table d’examen, ainsi que certaines pièces du matériel médical, sans rinçage nécessaire.

Des produits détergents et du matériel de nettoyage pour les sols 

Le nettoyage des locaux et notamment des sols doit être effectué dans toute collectivité. Dans une salle de soin d’Ehpad, on comprendra aisément que ce nettoyage prend une dimension supplémentaire, avec les risques de contamination naturellement associés à un espace dédié aux soins et à la prise en charge de personnes potentiellement malades et fragiles. On choisit donc des détergents efficaces contre bactéries et virus.

On s’équipe également de matériel de nettoyage et de produits de désinfection performants, avec des seaux, des serpillères et des balais en quantité suffisante.

Vous cherchez des conseils pour le nettoyage de vos locaux ?
Découvrez le guide sur les équipements de nettoyage et de désinfection des locaux de collectvités.

Haut