Hygiène des locaux Hygiène des mains

 

Nettoyage des collectivités : comment assurer la sécurité et l’hygiène des locaux

Garder un environnement propre et sain est essentiel pour une collectivité qui accueille de nombreux usagers. Ceux-ci peuvent être juste de passage (pour accomplir une démarche dans une mairie ou une collectivité territoriale), ou passer leurs journées dans les locaux s’ils y travaillent (élèves d’écoles, de collèges ou de lycées, étudiants d’université, équipes employées de la collectivité...) ; d’autres usagers y demeurent 24h/24 (personnes âgées en Ehpad et maisons retraite, résidents de foyer d’hébergement...) Dans tous les cas, il est essentiel d’offrir à chacun un espace propre et sain, pour des raisons évidentes de confort et de bien-être, mais aussi pour les protéger des divers virus et bactéries en circulation. Voici quelques conseils pour bien choisir ses équipement de nettoyage pour l’entretien et l’hygiène des locaux.

Depuis toujours, les collectivités réfléchissent à la mise en place de méthodes de nettoyage efficaces et régulières. Les exigences en termes d’hygiène sont cependant aujourd’hui de plus en plus élevées. Certaines circonstances peuvent conduire à la fermeture saisonnière et ponctuelle des locaux pour un nettoyage complet. Les usagers sont alors mis à distance, tout comme les équipes qui, du coup, devront se mettre au télétravail grâce à des équipements numériques toujours plus perfectionnés.

Côté ménage, le matériel et les produits de nettoyage sont eux aussi de plus en plus puissants ! Du sol au plafond en passant par les murs, les poignées de portes et les sanitaires, on a désormais l’embarras du choix quand il s’agit de s’équiper en machines et fournitures de nettoyage pour appliquer les bonnes pratiques d’hygiène dans sa collectivité. On n’oublie pas non plus de proposer aux équipes et aux usagers une signalétique claire, pour baliser correctement les cheminements dans les couloirs et les différents services. C’est aussi cette signalétique qui rappellera les gestes et règles de prévention garantissant une hygiène irréprochable pour tous les usagers.

Un équipement de nettoyage performant pour un ménage approfondi et régulier

Retrouvez tous les équipements dédiés au nettoyage complet des locaux d’une collectivité contre les virus et bactéries :
• Aspirateurs professionnels
• Autolaveuses
• Monobrosses
• Chariots d’entretien
• Produits d’entretien
• Articles de ménage
• Poubelles sanitaires

Bien choisir ses aspirateurs professionnels

Pour pouvoir respirer un air sain, il faut déjà avoir de quoi l’assainir... C’est-à-dire avoir de quoi aspirer les poussières, particules nocives et saletés diverses présentes dans les locaux. On se procure donc des aspirateurs professionnels.

Caractérisés par leur forte capacité, ces aspirateurs permettent de nettoyer de grandes surfaces comme les espaces d’accueil d’une collectivité. Selon les besoins, on choisit des aspirateurs avec plusieurs types de fonctionnement : aspirateurs avec ou sans sac, mais aussi aspirateurs vapeur qui permettent de nettoyer régulièrement les espaces exposés aux particules, résidus et poussières potentiellement nocifs pour la santé des équipes et des usagers. Ils permettent un nettoyage en profondeur, même dans les coins peu accessibles ou sur des revêtements textiles, réputés difficiles à entretenir : c’est par exemple le cas des coussins, sièges en tissus, rideaux etc, où saleté et poussière s’infiltrent facilement.
D’autres aspirateurs, dits aspirateurs injecteurs-extracteurs, sont couplés à un système d’injection de produits d’entretien et peuvent aussi aspirer les liquides. Ils sont très efficaces pour éliminer les tâches et saletés incrustées. Ces aspirateurs puissants, à pompe simple ou bi-turbines, à bacs plastiques ou inox, permettent un nettoyage régulier et en profondeur des locaux des collectivités.

Dans tous les cas, on dote les équipes de nettoyage des collectivités d’aspirateurs ergonomiques, faciles à utiliser et manipuler. On n’oublie pas non plus de mettre à leur disposition des accessoires d’aspirateurs : flexibles, buses de vapeur, brosses polyvalentes, manchons de raccordement, tubes d’aspiration…

Machine de nettoyage

Équipements et machines de lavage

Vous avez bien aspiré vos différents espaces ? C’est le moment de passer au lavage des sols ! Élément clef du nettoyage d’une collectivité, le lavage des sols peut être plus ou moins approfondi et fréquent, selon le type d’usage et la fréquentation.

Pour les petites surfaces, il y a bien sûr le bon vieux seau et sa serpillière, toujours bien utiles, notamment pour les ménages d’appoint en cas de petit incident ponctuel.
Mais pour le lavage régulier des sols durs des grandes surfaces (surtout celles de plus 100 m2), on utilisera plutôt une autolaveuse. Elles seront particulièrement utiles pour laver les sols de la cantine ou du réfectoire de l’école ou du collège, par exemple.

Pour bien choisir une autolaveuse ; on réfléchit d’abord à ses différents usages. A quelle fréquence nettoyer les sols ? Dans quel type de collectivité évoluez-vous : mairie, établissement éducatif, Ehpad ? Avez-vous besoin d’une autolaveuse à câble ? d’une autolaveuse autotractée, autoportée ? En tout cas, on la choisira robuste, avec un système d’aspiration puissant et un changement de brosse facile, pour alléger le travail des équipes techniques.

Pour un récurage des sols en profondeur, on se procure aussi des monobrosses, aux mouvements rotatifs rapides.

Pour le ménage au quotidien, les équipes techniques des collectivités peuvent utiliser des chariots d’entretien. Sur roulettes pivotantes, ils sont particulièrement pratiques : munis de porte-sacs et porte-seaux, ils permettent aux techniciens de facilement déplacer à travers les locaux toute une batterie de matériel de ménage, de la serpillière au balai en passant par les chiffons, éponges et sacs poubelles pour vider les corbeilles au passage. Ces chariots d’entretien peuvent être accompagnés d’accessoires complémentaires : presse à rouleau, sac à linge, seau à l'unité, kits de nettoyage...

Autolaveuse

Choisir les bonnes fournitures de ménage

Le nettoyage d’une collectivité ne repose pas seulement sur de belles machines, mais aussi sur des produits ménagers professionnels performants ainsi que sur du matériel de ménage résistant.

Dans l’idéal, les produits désinfectants doivent sentir bon. Un parfum de fraicheur contribue au bien-être des usagers ! Mais ces produits de nettoyage ont avant tout pour rôle de dégraisser et d’éliminer les bactéries, microbes et autres virus sur les sols, les murs, les surfaces de travail dans les cuisines des collectivités ou sur les tables scolaires. On peut choisir ces produits ménagers dans des contenances allant de 0,75 à 5 litres.

On n’oublie surtout pas les surfaces vitrées, sur lesquelles peuvent se déposer de nombreuses bactéries. Pour les nettoyer, on choisit si possible des produits ménagers naturels, puissants et écologiques, à base d’ingrédients biodégradables.

Du côté des articles et du matériel de ménage, on pense aussi aux outils traditionnels : on fait un stock de torchons en coton ou de chiffons en microfibres, sans oublier les balais et brosses et balais-brosses, ainsi que pelles et balayettes.

On veille aussi à se fournir en petit matériel d’entretien efficace pour nettoyer les sols et les vitres. il en existe dans différents matériaux, traditionnels ou modernes : serpillières en coton bouclé ou en coton-bambou, balais ciseaux à frange, raclettes à vitre...

Eponges, franges et gants
Lavettes
Nettoyant multi-surfaces

Signaler les risques et expliquer les bonnes pratiques d’hygiène

Des poubelles assez nombreuses pour la bonne collecte des déchets

Pas de propreté sans poubelles... On répartit les poubelles et corbeilles en nombre suffisant à travers l’ensemble de la collectivité, pour permettre aux usager de jeter mouchoirs, lingettes et autres déchets. On peut aussi proposer des collecteurs avec tri sélectif, car la propreté de nos collectivités et celle de la planète peuvent parfaitement aller de pair !
On veille à se munir de suffisamment de sacs poubelles de différentes contenances, selon les besoin. Les poubelles à pédales permettent d’éviter tout contact avec les mains : c’est toujours plus hygiénique.

Poubelles intérieur

Barrières et poteaux de guidages pour plus de sécurité

Pour délimiter une zone en cours de nettoyage et éviter les glissades par exemple, ou pour empêcher l’accès à un espace souillé tant qu’il n’a pas été traité, on peut installer des barrières de sécurité et poteaux de guidages : ils baliseront les cheminements dans la collectivité. On choisit des barrières extensibles sur roulettes, qu’on peut étendre ou replier facilement. Des poteaux de guidages à corde, à chaine ou à sangle permettent également de sécuriser une zone, ou de guider les usagers de la collectivité.

Barrières et poteaux de guidage

Une signalétique qui explique les dangers et bonnes pratiques

Adopter la bonne signalétique permet de mieux expliquer ou faire respecter des mesures d’hygiène permanentes ou temporaires. Quand c’est nécessaire, on peut grâce à des panneaux spécifiques avertir les usagers de la présence de polluants ou de substances nocives, voire d’un risque sanitaire. Facilement reconnaissables et correspondant à une signalétique officielle, ils offrent une protection optimale des citoyens, dans un souci de transparence.

Les panneaux dans certaines zones d’une collectivité peuvent rappeler l’obligation de porter vêtements de protection, gants et autres tabliers. Ils signalent aussi la présence de matières corrosives, inflammables ou tout simplement dangereuses.

Ce type de danger peut résulter d’un événement ponctuel : par exemple, un accident conduisant au déversement de substances toxiques ou explosives ; ou tout simplement, une opération de nettoyage qui rend les sols glissants. Pour signaler ce genre de situation, on veille à avoir tout un stock de panneaux mobiles qu’on utilisera à la demande.

Signalisation de sécurité
Signalisation technique
Signalisation temporaire

Hygiène dans les sanitaires des collectivités : faciliter le lavage des mains

Pour lutter contre la propagation des bactéries et virus, les équipements sanitaires à privilégier sont :
• Gels hydro alcooliques
• Distributeurs de savon à détection infrarouge
• Sèche-mains
• Distributeur de papiers
• Poubelles à pédales

Pour limiter la transmission des virus et des bactéries, on favorise les fameux gestes barrière, comme le lavage fréquent des mains. Dans cette optique, on favorise l’hygiène des sanitaires en facilitant notamment le lavage des mains, via des distributeurs de savon ou de gel hydro alcoolique, accessibles et faciles à utiliser. On peut les choisir à pression ou sans contact grâce à un capteur infra-rouge qui déclenche la diffusion de la bonne quantité de produit.

On veillera à alimenter ces distributeurs régulièrement avec des recharges de savons ou gels désinfectants pour les mains.

On n’oublie pas de permettre aux usagers de respecter une étape essentielle pour l’hygiène quotidienne, à savoir le fait de se sécher soigneusement les mains après se les être lavé. Il existe différents types de sèche-mains automatiques, à détecteur infrarouge ou à bouton, à air chaud soufflé ou à air pulsé.

Enfin, pas d’hygiène digne de ce nom sans la présence de suffisamment de poubelles dans les sanitaires. A l’intérieur des toilettes, on veille à proposer des poubelles à pédale pour la collecte des serviettes hygiéniques. A proximité des lavabos, des corbeilles murales ou sur pieds permettront aux usagers de jeter notamment leurs serviettes en papier utilisées pour se sécher les mains.

Distributeur de savon
Distributeur d’essuie-mains
Savon pour les mains
Essuyage des mains