Nos lettres d'information

S'abonner à notre lettre d'information

La cuisine thérapeutique, avec Ergosolutions

La parole aux Fournisseurs de septembre 2015
médico-social : la parole aux fournisseurs

Partenaire de Manutan Collectivités, Ergosolutions conçoit et fournit des cuisines thérapeutiques pour les collectivités. A l’origine de cette société, Caroline Van Warmerdam, actuelle Dirigeante de la société. Elle répond à nos questions.

Partenaire de Manutan Collectivités, Ergosolutions conçoit et fournit des cuisines thérapeutiques pour les collectivités.

- Rencontre avec Caroline Van Warmerdam, Dirigeante de la société.

Pouvez-vous nous présenter l’activité d’Ergosolutions ?
La société Ergosolutions est née en 1999. Elle est spécialisée dans l'ameublement thérapeutique destiné aux personnes à mobilité réduite (PMR), en situation de handicap, les personnes âgées et/ou atteintes d'Alzheimer. Notre gamme de solutions couvre de nombreux besoins, de la cuisine thérapeutique au lit en passant par la salle de bain, l’aménagement d’armoires, la création de tables, etc. Avec Manutan Collectivités, nous équipons des collectivités, mais l’entreprise intervient également auprès des particuliers.
Créée en France, la société s’inspire des Pays-Bas où l’ergothérapie est, à l’époque, bien plus intégrée dans la société. Aujourd’hui, plus de 15 ans après, l’ergothérapie pour les personnes à mobilité réduite s’est beaucoup développée en France. .

Parlez-nous du partenariat avec Manutan Collectivités
C’est Manutan Collectivités qui est venu vers nous. Plusieurs raisons à cela :
- une véritable expertise dans le domaine du "meuble thérapeutique",
- un large catalogue de solutions spécialisées,
- une capacité à apporter des solutions vraiment personnalisées,
- et une capacité à répondre en temps et en qualité à une demande croissante.
Nous collaborons ensemble pour proposer des solutions adaptées aux besoins de nos clients. Par ailleurs, Manutan Collectivés dispose d’une grande notoriété et d’une base de clients très importante. Je sais qu’ils sont très impliqués dans l’accompagnement des jeunes entreprises et notamment celles liées à l’univers du handicap en général. Pour Ergosolutions, c’est une chance et une opportunité.

Comment expliquez-vous l’engouement pour les cuisines thérapeutiques ?
C’est la combinaison de deux paramètres. D’un côté, la pratique de la cuisine a des vertus pour les personnes en situation de handicap, malades, atteintes d’Alzheimer, etc. Elle permet une approche par le loisir et par les sens, car le goût, le toucher, l’odorat, la vue et même l’ouïe sont essentiels en cuisine. Elle permet aussi de travailler ou de constater l’évolution de la motricité à travers des gestes simples que les patients connaissent. Et puis la cuisine est un lieu de vie convivial où les difficultés s’effacent plus facilement. On s’y sociabilise, on y partage, on y travaille en activant la mémoire gustative, olfactive…
De l’autre côté, les EHPAD intègrent de plus en plus d’ergothérapeutes dans leurs équipes. Ces animateurs, ou leur directeur d’établissement, souhaitent développer le contact avec leurs patients grâce à des outils innovants. Les cuisines thérapeutiques, au même titre que les jardins thérapeutiques, ont ici toute leur place.

Comment se déroule un projet de cuisine thérapeutique ?
Nous nous déplaçons chez le client de Manutan Collectivités pour appréhender l’environnement et recueillir toutes les informations utiles : la spécialité de l’établissement, le public qu’il accueille, l’espace disponible, les accès, etc.
Nous soumettons alors un premier projet au client. Ce plan va évoluer en collaboration directe avec le client jusqu’à ce qu’il réponde précisément aux souhaits des équipes et du directeur d’établissement. Sur cette base est élaboré le plan technique, avec le service technique si l’établissement en possède un. Le mobilier fabriqué sur mesure est ensuite installé sur place par nos équipes.

L’innovation dans les cuisines thérapeutiques, ça passe par quoi ?
Nous pensons toujours aux utilisateurs et aux équipes qui les accompagnent. Actuellement, nous travaillons au développement d’une cuisine destinée aux personnes non-voyantes avec des indications en braille.
A Lille, pour un service d’oncologie où les enfants sont traités pour leucémie, nous avons conçu une cuisine avec deux plans de travail réglables séparément et deux couleurs distinctes. Deux équipes d’enfants malades ont pu y cuisiner et retrouver le goût des aliments lors d’un petit challenge ludique. Une manière de joindre l’utile à l’agréable.

 Retour à l'index des lettres d'information > Lettres d'information septembre 2015 > La lettre d'information Médico-social - Septembre 2015 > La cuisine thérapeutique, avec Ergosolutions