Nos lettres d'information

S'abonner à notre lettre d'information

La qualité de vie des personnes atteintes d’Alzheimer en établissement spécialisé au cœur des priorités

Le dossier dE SEPTEMBRE 2015
médico-social : La qualité de vie des personnes atteintes d’Alzheimer en établissement spécialisé au cœur des priorités

En France, 850 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Le déploiement du Plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND) 2014-2019 nous donne l’occasion de mettre en lumière le travail et les problématiques d’un établissement spécialisé avec Madame Cornement, Médecin Coordonnateur d’un EHPAD avec unité Alzheimer, et de comprendre comment Manutan Collectivités y répond.

Le point de vue du médecin coordonnateur La réponse Manutan Collectivités

Le point de vue du Médecin Coordonnateur

Le Plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND) 2014-2019 vise trois objectifs principaux : améliorer le diagnostic et la prise en charge des malades, assurer la qualité de vie des malades et de leurs aidants, et développer et coordonner la recherche. Nous revenons avec Madame Cornement, Médecin Coordonnateur d’un EHPAD avec unité Alzheimer dans les Vosges sur l’accueil des personnes malades.

Comment assurez-vous la qualité de vie des personnes malades que vous accueillez ?
Nous apportons un soin particulier à deux facteurs indispensables et complémentaires : la formation du personnel et la qualité de l’environnement.
Tout notre personnel dispose de la même formation pour assurer la cohérence et la continuité des soins, de jour comme de nuit. Ils sont tous formés à la Méthode de Validation selon Naomi Feil (technique de communication basée sur l’empathie du personnel envers les patients) et à la méthodologie Humanitude (méthode de soins pour le public senior). Nous assurons ainsi une qualité de soins homogène à tous nos résidents. Des rappels théoriques et techniques sont régulièrement faits par l’Infirmier de Coordonnateur (IDEC), la psychologue ou moi-même.
La qualité de l’environnement dans lequel vivent les personnes est également primordiale. L’architecture de l’unité Alzheimer, celle de l’accueil de jour et celle du PASA (Pôle d’activités et de soins adaptés), les équipements et la couleur des murs par exemple ont été pensés pour assurer une bonne qualité de vie pour les personnes malades grâce à un environnement sécurisant par son ambiance.
Nous sommes également attentifs à l’évolution des besoins de nos résidents. Ils n’intègrent l’unité Alzheimer ou le PASA que lorsque les troubles du comportement nécessitent une prise en soins plus spécifique. Nous réservons ainsi ces places plus "sécurisantes" aux personnes qui en ont le plus besoin, ces unités bénéficiant d’un ratio en personnel soignant plus important. En ce qui concerne l’unité Alzheimer, le turnover des résidents est ainsi de 50% par an.

Le matériel pour un établissement Alzheimer est-il différent de celui d’un hôpital ?
Oui, et c’est important. Nous ne sommes pas dans le médical pur, le sanitaire (maladie ou symptôme > bilan > mise en route d’un traitement > sortie) mais dans l’accompagnement au quotidien sur plusieurs années.
Dans le matériel d’animation, on peut par exemple citer la cuisine thérapeutique qui ressemble aux cuisines que l’on a chez nous : plaques électriques, four, réfrigérateur, table à hauteur variable, batterie de cuisine… Et cette cuisine est accessible tout le temps, que ce soit dans l’unité Alzheimer, au PASA ou à l’accueil de jour. Pour des questions de sécurité, les personnes y sont accompagnées, et certains placards peuvent être verrouillés. Nous avons également des installations type "Snoezelen" pour des activités thérapeutiques plutôt individuelles basées sur le versant sensoriel, dans des pièces spécifiques et utilisées par du personnel formé.
Par ailleurs, une animatrice a des compétences pour les activités physiques adaptées aux personnes âgées comme la gym douce, le parcours de marche avec du matériel spécifique. Toutes ces possibilités permettent d’ajuster au mieux ce qui convient à chaque résident, en groupe ou en individuel. Ce matériel n’est pas médical au sens où on l’entend habituellement même s’il permet de gérer des symptômes et il n’est pas non plus pris en charge par l’assurance maladie. Pourtant, il évite un certain nombre de prescriptions de psychotropes (moins de 10% de nos résidents avec maladie démentielle sont sous neuroleptique).

En quoi le confort et la sécurité sont-ils indispensables dans l’approche de la maladie ?
Les patients Alzheimer sont désorientés. Ils perdent ou ont perdu une partie de leurs repères. Il est donc important de leur apporter des conditions de vie confortables, qui respectent leur intimité, leurs souhaits, leur rythme et qui leur offrent un sentiment de sécurité. Ce sont des conditions qu’il faut réunir pour leur garantir un certain bien-être. Sans cela, il serait difficile d’accompagner la maladie.

Parlez-nous de votre partenariat avec Manutan Collectivités
Manutan Collectivités est à notre écoute et sait proposer des réponses adaptées à nos besoins. Une couleur à modifier, un piètement de table à changer… Chaque détail peut être discuté, modifié, personnalisé. Un projet fait de nombreux allers-retours entre eux et nous, c’est constructif.
La meilleure preuve de la réussite de cette collaboration, c’est que tous les équipements sont utilisés au quotidien et donnent entière satisfaction au personnel.

En savoir plus sur cet EHPAD
Situé dans les Vosges à quelques kilomètres d’Epinal, l’EHPAD dispose de 84 lits d’hébergement permanent dont 12 en unité Alzheimer, d’un hébergement temporaire en unité Alzheimer et de 6 places d’accueil de jour pour personnes désorientées. L’établissement propose un PASA de 12 places pour les personnes désorientées accueillies en hébergement permanent.
Voici comment sont répartis les effectifs de soin : 5 ETP d’infirmiers et 1 d’infirmière coordinatrice, 25 d’aides-soignantes ou AMP (aides médico-psychologiques), dont 3 ASG (Assistante Soin en Gérontologie), plus 1 psychologue, 1 médecin coordonnateur et 1 ergothérapeute en temps partiel.

En savoir plus sur le PMND 2014-2019 >


La réponse spécifique de Manutan Collectivités aux besoins des EHPAD

Reconnu pour son savoir-faire dans le domaine médico-social du fait de sa qualité d’ensemblier (capacité d’équiper un établissement de A à Z), Manutan Collectivités a rapidement été sollicité pour apporter des solutions et des produits spécifiques aux établissements accueillant des personnes atteintes d’Alzheimer. Jérôme Lombard, Chef de produit, nous en dit plus.
Depuis plus de 10 ans, Manutan Collectivités fait partie des précurseurs dans le domaine de la distribution de solutions adaptées aux établissements de type EHPAD… Vous avez largement contribué à diffuser ces solutions et continuez de développer des produits spécialisés pour les personnes atteintes d’Alzheimer. Comment et quand sont apparues ces demandes spécifiques ?

La plupart des demandes provenaient de remontées terrain. Le Snoezelen en est la parfaite illustration. Dès 2003, nous avons proposé des salles de Snoezelen à destination des enfants et des adultes handicapés, et plus spécifiquement des autistes. Ont suivi des demandes pour les personnes âgées et des personnes atteintes d’Alzheimer. Aujourd’hui, lorsqu’on équipe une maison de retraite, il y a systématiquement une salle de Snoezelen.
Manutan Collectivités a fait partie des entreprises qui ont introduit ce concept auprès des établissements pour personnes âgées. En France, nous sommes un acteur majeur sur ce type d’équipement. Nous avons la capacité d’installer des salles de Snoezelen complètes mais aussi des ambiances Snoezelen avec des petits produits à prix très étudiés.

Sur quelles autres solutions avez-vous été proactifs ?
Les circuits de santé. L’idée est de simuler une marche en forêt dans un cadre sécurisé. Chez une personne atteinte d’Alzheimer, il est important de pouvoir s’appuyer sur des souvenirs anciens et des gestes très habituels répétés des milliers de fois pour la maintenir en activité et participer à un certain bien-être. Les circuits de santé répondent à cette demande.
Comme pour les circuits de santé, nous avons été les premiers à proposer les jardins thérapeutiques, des équipements qui participent au maintien de l’activité physique. Enfin, on peut parler des cuisines thérapeutiques qui permettent de travailler sur des gestes que l’on connait bien, sur des automatismes et de stimuler l’activité mentale.
Dans la plupart des cas, ce sont les demandes de nos clients qui nous ont amenés à développer ce genre de solutions.

Ces produits sont-ils réservés à un seul type d’utilisation et de public ?
Non, ils ne s’adressent pas exclusivement aux personnes atteintes d’Alzheimer, mais plus globalement aux personnes âgées désorientées. Ces équipements d’animation sont conçus pour stimuler les patients tout en assurant leur sécurité.
La conception de tels produits prend aussi en compte le personnel soignant. Les lits médicalisés "Alzheimer", qui sont des lits à hauteur variable, descendent très bas pour limiter les risques de blessure en cas de chute. Mais ils permettent également de faciliter les transferts des patients et les soins par le personnel.

Comment s’exprime le savoir-faire Manutan Collectivités ?
D’un côté, notre expertise produit nous permet de proposer des solutions mobilier spécifiquement adaptées en termes de sécurité et d’ergonomie (systèmes de verrouillage centralisé, formes arrondies, poignées pour faciliter la prise de main, etc.).
De l’autre côté, nos clients bénéficient d’une véritable expertise métier. Nos architectes d’intérieur peuvent notamment travailler sur des couleurs, des produits d’ambiance, de décoration, etc.
Pour une maison de retraite, nous avons par exemple travaillé sur des salles d’activité à thèmes pour rappeler certaines situations ou certains espaces très habituels aux personnes en situation d’Alzheimer.
D’un établissement à l’autre, l’approche peut varier, en fonction des personnes accueillies et des méthodes des équipes. A chaque fois, nous adaptons notre réponse.

Le chiffre

On estime entre 50% et 60% le nombre de personnes atteintes d’Alzheimer en EHPAD.

En savoir plus sur le Snoezelen >

En savoir plus sur les cuisines thérapeutiques >

Découvrir nos solutions sur les jardins thérapeutiques >

Découvrir notre sélection de lits médicalisés >

 Retour à l'index des lettres d'information > Lettres d'information septembre 2015 > La lettre d'information Médico-social - Septembre 2015 > La qualité de vie des personnes atteintes d’Alzheimer en établissement spécialisé au cœur des priorités